CORDYCEPS : Bienfaits et Vertus du Cordyceps Sinensis ? Propriétés médicinales ? Posologie du Cordyceps ? Effets secondaires ? Où Acheter du vrai Cordyceps Sinensis BIO du Tibet ? Origine, Composition, Avis des experts, Association avec d’autres plantes médicinales et Informations complémentaires sur le Cordyceps.

Cordyceps Sinensis

Le vrai « Cordyceps » est un champignon/chenille légendaire qui pousse dans les très hautes régions montagneuses de l’Himalaya au Tibet (uniquement entre 4000 et 5000 mètres d’altitude). Traditionnellement réservé aux Empereurs chinois, aux nobles et au Dalaï-lama au Tibet, son usage en médecine traditionnelle remonte a plus de 3000 ans. Le Cordyceps fait partie du Trio impérial (Cordyceps/Ganoderma/Ginseng) : une très puissance synergie revitalisante. Le Cordyceps Sinensis a ainsi l’excellente réputation de redonner force, courage, énergie, vitalité et endurance. En Chine, le Cordyceps est devenu célèbre grâce à son action aphrodisiaque et tonique de l’énergie du QI, c’est à dire la force vitale qui anime notre corps. Aujourd’hui le vrai Cordyceps du Tibet est rare, très cher car difficile à trouver à l’état sauvage.

Cordyceps : Propriétés médicinales

Puissance – Endurance – Vitalité

force– tonique du QI, stimule et renforce les glandes surrénales (+++) (usage traditionnel)
– fatigue extrême, grande fatigue chronique (+++) (excellente association Ginseng, Ganoderma, Maca)
– favorise la croissance musculaire, bodybuilders (++) (association Tribulus, Maca, Fenugrec)
– augmente l’endurance,  la capacité de récupération (+++) (association Rhodiola, Tribulus, Maca)
– augmente les performances sportives (+++)
– augmente l’oxygénation dans le sang, et au niveau cellulaire (+++) (association Rhodiola, Spiruline)
– meilleure résistance aux températures extrêmes, résistance au froid (+++) (association Rhodiola, Ginseng)
– champignon adaptogène majeur (+++) (association Rhodiola, Ganoderma, Ginseng, Ashwagandha)
– convalescence, participe à la rémission après une maladie (+++) (association Spiruline, Ginseng, Ganoderma)
– grand antioxydant, participe à ralentir le vieillissement cellulaire (+++) (association Ganoderma, Ginseng)

Aphrodisiaque – Energie Sexuelle – Libido

aphrodisiaque– grand aphrodisiaque naturel (+++) (surtout pour homme) (++) (pour femme) (association Maca, Ginseng, Tribulus)
– impuissance, frigidité, dysfonctionnement érectile (+++) (usage traditionnel) (association Maca, Tribulus, Ginseng)
– augmente l’énergie sexuelle, le désir de l’autre (+++) (usage traditionnel)
– action régulatrice sur les hormones et glandes sexuelles (++)
– spermatogène, augmente la production de spermatozoïdes (++) (association Maca, Tribulus, Ginseng)
– favorise la fertilité (++) (association Ashwagandha, Rhodiola)
– participe à la puissance des éjaculations, éjaculation précoce (++)
– participe au maintient de tous le système hormonal chez l’homme et la femme (++)
– diminuer les symptômes de la ménopause et les règles douloureuses (++) (association Maca, Tribulus)

Grand protecteur de l’Immunité

immunité– maladies chroniques liées à une fatigue chronique (+++) (association Ganoderma, Ginseng, Rhodiola)
– convalescence (+++)
– déficience immunitaire, renforce le système immunitaire (++) (association Ganoderma, Echinacea, Spiruline)
– faiblesse des glandes surrénales, faiblesse du QI (+++) (usage majeur du Cordyceps) (association Ginseng, Maca, Rhodiola, Ashwagandha)
– grand protecteur des reins et des glandes surrénales (+++)
– protecteur hépatique, du foie et de la vésicule biliaire (++) (association Ganoderma, Rhodiola)
– participe à combattre hépatite B, hépatite C (++)
– soulage les maladies respiratoires chroniques, asthme (++) (association Echinacea, Fenugrec)
– faiblesse pulmonaire et des bronches (++) (usage traditionnel)
– diminue les effets secondaires de la chimiothérapie et de la radiothérapie (++) (association Ganoderma)
– participe à combattre les virus, mononucléose (++) (association Ganoderma, Echinacea, Acérola)
– participe à la prévention des cancers (++) (usage traditionnel) (association Ganoderma)
– participe à la prévention des maladies neurodégénératives, Alzheimer, Parkinson (++) (usage traditionnel) (association Ashwagandha, Rhodiola)
– participe à la prévention des maladies cardio-vasculaires (++) (association Ginkgo biloba)
– régule le mauvais cholestérol trop élevé (++)
– anti-inflammatoire naturel, douleurs chroniques (+) (association Harpagophytum)

Burn-out – Dépression – Stress – Épuisement nerveux

mémoire– dépression, burn-out, épuisement nerveux (++) (association Griffonia simplicifolia, Rhodiola)
– participe à l’équilibre nerveux, au bien être général (++)
– manque de motivation et de courage, perte d’envie d’avancer (++) (association Maca, Tribulus, Ginseng)
– baisse de concentration, pertes de mémoire (++) (association Ginkgo biloba, Rhodiola)
– paranoïa, peurs profondes inexpliquées (++)
– stress, anxiété, angoisses (++) (association Rhodiola, Ashwagandha, Ginseng)
– stress lié à une fatigue chronique (++) (association Ganoderma, Ginseng)
– dépression liée à une rupture amoureuse ou à la mort d’un proche (+) (association Rhodiola, Griffonia simplicifolia)
– insomnies chroniques (+) (mais ne pas prendre le Cordyceps le soir) (association Ashwagandha, Rhodiola, Ganoderma)
———————

COPYRIGHT © MR-GINSENG.COM

Voici un magasin où acheter du vrai => Cordyceps Sinensis d’excellente qualité, avec une grande richesse en principes actifs, pour augmenter considérablement son énergie vitale, augmenter sa force, et avoir un effet aphrodisiaque puissant.

Cordyceps : Origines

Cordyceps Sinensis

Le Cordyceps Sinensis est un champignon/chenille utilisé depuis plus de 3000 ans. Aussi appelé Yarsa Gumba (traduit littéralement été/hivers) et plus récemment viagra de l’Himalaya, le véritable Cordyceps ne pousse qu’entre 4000 et 5000 mètres d’altitude très haut dans montagnes de l’Himalaya, principalement au Tibet, mais est aussi cultivé dans certaines régions montagneuses en Chine. La légende raconte que les tibétains habitants les hauts plateaux avaient observés que les yaks qui mangeaient du Cordyceps avaient leur forces décuplés et les mâles se battaient avec plus de détermination.

Le Cordyceps Sinensis est une rare fusion entre une chenille d’une espèce particulière vivant sous terre, qui se nourrit d’un champignon des montagnes qui le parasite de l’intérieur. Lorsque la chenille remonte vers la surface pour se transformer en papillon, le champignon se développe en se nourrissant de son hôte pour grandir, ce qui crée une alchimie très particulière. Après quelques semaines il ne reste alors plus que le champignon vivant, laissant dépasser une petite tige au dessus du sol.

Son pouvoir légendaire de guérison fait l’unanimité parmi les médecins de la Médecine Traditionnelle Chinoise et de la Médecine Traditionnelle Tibétaine, deux des plus anciennes médecines au monde. Les scientifiques chinois et occidentaux continuent d’étudier le Cordyceps mais n’ont toujours pas réussi à en comprendre son fonctionnement global et son action réelle dans le corps humain, même s’ils ont tiré des résultats concluants dans la prévention de certaines maladies et pathologies dont le retard de développement de certains cancers. La réponse des Médecines Ancestrales, est que le Cordyceps revitalise en augmente le QI (énergie vitale) aidant ainsi le corps à surmonter les différents problèmes (stress, maladies, perte de vitalité, peurs et angoisses, douleurs chroniques), voilà pourquoi le Cordyceps est considéré comme un grand adaptogène (qui aide l’organisme à s’adapter), depuis des milliers d’années.

Plusieurs études en double aveugle en Chine, ont démontré que la prise de 2 à 3 g de Cordyceps Sinensis par jour, avait un puissant effet adaptogène et augmentait donc considérablement la capacité de résistance de l’organisme face aux divers stress, maladies, températures extrêmes (en particulier les grandes froids), et la perte de vitalité. Les études ont également démontrer que le Cordyceps renforçait les reins, protégeait le foie et les poumons, relançait la production de plusieurs neurotransmetteurs comme la dopamine, et régulait plusieurs hormones dont la testostérone, ce qui a pour conséquence d’augmenter la force physique et mentale. Des études récentes sur la souris ont mis en avant l’action du Cordyceps dans le ralentissement des maladies neurodégénératives. C’est aujourd’hui l’une des plantes médicinales (champignon) les plus étudiées au monde, car le business qui en découle est considérable. Mais ce qui a rendu le Cordyceps célèbre avant tout, c’est son action aphrodisiaque et revitalisante majeure.

En Chine, le Cordyceps a dépassé de 10 fois le prix du Panax Ginseng, il est appelé l’Or Brun. Au Tibet et en Chine, le Cordyceps est ainsi appelé l’Or Brun pour sa rareté, et il est devenu plus onéreux que le fameux Panax Ginseng sur l’immense marché des plantes médicinales asiatiques. La racine entière de Ginseng qui peut parfois se vendre plusieurs dizaines de milliers d’euros (présente dans de grands bocaux à Hong Kong), n’est donc plus la plante médicinale la plus chère au monde, au profit du Cordyceps Sinensis qui l’a détrôné. A Hong Kong, la demande de Cordyceps a explosé ses dernières années, et cette demande est désormais de plus en plus forte en Europe, en Amérique du Nord dont les Etats-Unis où le Cordyceps a aussi fortement gagné en réputation. Pour répondre à la demande grandissante, plusieurs Cordyceps ont été cultivé aux Etats-Unis, en Chine et en Europe, mais les principes actifs présents sont loin d’être aussi efficaces que le vrai Cordyceps provenant du Tibet. Néanmoins, s’il est impossible d’en trouver de cette qualité d’origine, alors il peut être quand même utile de consommer un autre Cordyceps, sans garantie de résultat.

Cordyceps : Composition

Les composants majeurs du Cordyceps Sinensis naturel poussant dans les régions montagneuses sont de l’adénosine, du cordycepine, tous les acides aminées essentiels, des vitamines E, K, B1, B2 et B12, des minéraux et oligo-éléments dont du cuivre, du fer, du sélénium, de la manganèse, du zink, du calcium, du magnésium, ainsi que des polyamines, des saccharides, des stérols, des protéines, de l’adénine, de l’uracile, de l’uridine, du guanosine, du thymidine, du deoxyuridine, des acide gras essentiels, du manitole, des polysaccharides, des glycosides et des peptides.

On ne connait pas encore le rôle de tous les principes actifs présents dans le Cordyceps Sinensis, malgré les nombreuses études. Ce que l’on sait, c’est que le Cordyceps possède deux principes actifs nommé « adénosine » et « cordycepine » qui jouent un rôle majeur dans l’énergie vitale procurée par le Cordyceps, or les analyses en laboratoires ont révélée que le Cordyceps sauvage en étaient très riche, mais que le Cordyceps issu de fermentation ou cultivé dans les plaines, ne contenait que très peu de ces principes actifs essentiels.

Il est fort probable que le biotope montagneux dans lequel évolue le véritable Cordyceps Sinensis du Tibet, joue un rôle majeur dans la puissance et la complexité de ses principes actifs. Comme souvent, les plantes et champignons poussant dans les hautes régions montagneuses, développent des propriétés de résistance et d’adaptation bien supérieures à la moyenne (exemple : Rhodiola, Maca), contrairement aux plantes cultivées dans les plaines ou cultivées artificiellement dans des laboratoires.

Cordyceps : Dosage, posologie

La posologie varie de 400mg à 800mg par jour pour un Cordyceps entier naturel d’excellente qualité (environ un à trois Cordyceps entiers), avec un maximum de 3g par jour qui peut-être un dosage très fort si le champignon est chargé en principes actifs (réservé aux habitués). Pour un Cordyceps de qualité moyenne, la posologie varie de 2 à 3g par jour. Plus le Cordyceps est riche en principes actifs (haute qualité) moins il est nécessaire de mettre de grande quantité pour obtenir de puissants effets.

Traditionnellement le Cordyceps est consommé sous forme de décoction, de tisane, incorporé dans des plats, ou encore en macération dans du vin. (Note de Mr Ginseng : je ne conseille pas cette dernière utilisation avec de l’alcool). Le Cordyceps Sinensis peut être consommé sous forme de gélules, ce qui est la forme la plus simple et courante de consommation (en dehors de l’Asie et des régions de récoltes Tibétaines). Si vous avez la chance d’obtenir du Cordyceps entier du Tibet (plus rare), alors vous pouvez le réduire en poudre et l’avaler avec un grand verre d’eau minéral, ou encore le prendre en décoction légère (faire bouillir de l’eau de quoi remplir une grande tasse ou demi-bol, ajouter quelques Cordyceps entiers dedans, laisser frémir 2 à 3 minutes, et verser le tout dans une tasse).

Les puissants bienfaits du Cordyceps se font généralement ressentir rapidement (en quelques jours selon la quantité/qualité). Cependant pour que les effets soient vraiment durables et efficaces (et ce même après plusieurs semaines d’arrêt du Cordyceps), alors il est plus important de le prendre en petite quantité sous forme de cure longue (pendant 2 à 3 mois), avec une pause d’1 semaine toute les 4 semaines, plutôt que de grandes quantités sur quelques jours. Cependant pour avoir un effet booste énergétique rapide (par exemple lors d’un voyage difficile, un travail d’endurance ou une compétition sportive intensive), alors il est très intéressant d’augmenter les doses ponctuellement pendant une à deux semaines.

Les plus grands herboristes recommandent de faire des cures de Cordyceps Sinensis en synergie avec d’autres plantes médicinales adaptogènes majeures comme le Ginseng, le Ganoderma (Reishi), la Rhodiola, l’Ashwagandha… pendant toute la durée des périodes de fatigue ou de convalescence. Pour démultiplier les effets aphrodisiaques, l’association avec des plantes comme la Maca, le Tribulus et le Ginseng est particulièrement recommandé.

Cordyceps : Effets ultimes, bienfaits, vertus

Le véritable Cordyceps Sinensis du Tibet est à la hauteur de sa légende ! Il est extrêmement efficace pour tonifier puissamment l’énergie vitale (excellent tonique du QI en Médecine Traditionnelle Chinoise), c’est son usage majeur. Son grand pouvoir de guérison provient du fait que le Cordyceps est très efficace pour redonner énergie et vitalité à toutes les personnes affaiblies et convalescentes, les fatigues et maladies chroniques sans raison apparente, les situations et climats extrêmes. Le Cordyceps est en effet un remarquable revitalisant, qui va agir en profondeur dans l’organisme, le soigner, le renforcer, mais non uniquement le stimuler comme pourrait le faire d’autres plantes. Le Cordyceps agit donc en apportant l’énergie et les ressources nécessaires à l’organisme pour que le corps puisse répondre efficacement à une situation de stress, de maladie et de baisse d’énergie vitale.

Le Cordyceps est un champignon adaptogène majeur, c’est à dire qu’il participe à soutenir toutes les fonctions de l’organisme (de manière non spécifique), face aux stress, aux maladies, aux températures extrêmes, aux peurs et angoisses. Le Cordyceps ne soigne pas directement une maladie ou une pathologie, mais c’est un grand soutient pour tout le métabolisme à faire face aux divers problèmes de santé et de stress (chronique en particulier) en apportant la vitalité nécessaire au corps pour faire face.

Beaucoup de sportifs de haut niveaux consomment du Cordyceps entier, pour augmenter leurs performances sportives : endurance, récupération physique plus rapide, augmentation de l’oxygène dans le sang et au niveau cellulaire, augmentation de la force musculaire…

Le Cordyceps est aussi un excellent aphrodisiaque recherché pour les hommes et femmes, même si son action est plus marqué chez l’homme. Il sera très utile en cas de frigidité, baisse de libido, impuissance, pour réguler plusieurs hormones sexuelles en particulier la testostérone, augmenter la production de spermatozoïdes, diminuer les symptômes de la ménopause et les règles douloureuses. C’est cet usage qui a rendu le Cordyceps célèbre en Chine puis partout dans le monde à partir des années 1970, en association également avec sa puissante action revitalisante, qui est en fait une seule et même action sur les glandes surrénales et les glandes sexuelles (gonades, ovaires).

Le Cordyceps participe également à l’équilibre nerveux, même si ce n’est pas son action principale, il aide à soutenir l’organisme face au stress, aux dépressions, mais le Cordyceps est surtout efficace pour redonner de l’envie d’avancer, du courage, du goût à la vie, plus que pour lutter directement sur la dépression comme pourrait le faire la Rhodiola et la Griffonia simplicifolia. En revanche, le Cordyceps est idéal lors d’un burn-out, périodes de surmenage et de stress chronique.

Traditionnellement le Cordyceps a aussi la réputation de participer au ralentissement des cancers et des maladies neurodégénératives, ce qui en fait un usage moderne intéressant pour la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer. Son action protectrice s’effectue sur plusieurs organes en particulier les reins, le foie et les poumons qu’il participe à protéger des divers maladies, hépatites et congestions.

Cordyceps : Effets secondaires, contre-indications

Le Cordyceps Sinensis du Tibet est un champignon ancestrale sécuritaire et dont les effets secondaires sont bien connus. Il ne possède pas d’effets secondaires notables aux doses recommandées. Cependant par précaution il est préférable de ne pas prendre le Cordyceps pendant la grossesse. A haute dose, le Cordyceps peut amener des réactions de détoxination (nettoyage de l’organisme), c’est à dire que les déchets, toxines et acides présents dans l’organisme sont éjectés par les émonctoires que sont les reins, les intestins, et les poumons. Dans ce cas là, si la sensation est trop forte (urines et selles qui brûlent à cause des acides qui sortent), alors il faut diminuer les doses pendant quelques jours, puis réaugmenter progressivement pour habituer le corps aux puissants principes actifs présents dans le Cordyceps. Au Tibet les enfants consomment du Cordyceps depuis leur plus jeune âge, donc leurs organismes sont rapidement habitués aux effets, mais pour les enfants / adolescents non habitués, mieux vaut commencer par des doses faibles (voire très faibles) puis les augmenter très progressivement, ceci toujours en observant les réactions. Généralement le Cordyceps Sinensis reste très bien toléré chez l’adulte, aux doses recommandées.

Cordyceps : Avis des experts

Le Cordyceps est un champignon adaptogène majeur, qui mérite son excellente réputation. Dans la Médecin Traditionnelle Chinoise, il a aussi été utilisé en synergie avec d’autres plantes médicinales majeures comme le Ganoderma et le Ginseng. De part sa réputation grandissante, le véritable Cordyceps Sinensis du Tibet est probablement amené à disparaitre dans les années à venir, à moins d’une intervention des autorités Tibétaine pour réguler sa récolte qui au passage détruit l’environnement des hauts plateaux tibétains. Pourtant la récolte du Cordyceps est ancestrale dans ses hautes montagnes mais son avenir est incertain, et il possible qu’il devienne introuvable dans les années à venir, dans ces régions. Les laboratoires pharmaceutiques s’intéressent également de très prêt au Cordyceps Sinensis, et plusieurs études et médicaments à base de Cordyceps sont en cours d’étude et devraient voir le jour dans les années à venir.

Cordyceps : Infos complémentaires

Attention, suite à la très forte demande grandissante du Cordyceps dans le monde, beaucoup de faux Cordyceps sont en vente (notamment depuis les Etats-Unis), il est également cultivé dans certaines régions montagneuses de la Chine mais sa qualité varie énormément d’un producteur à un autre. Seul le Cordyceps Sinensis originaire des montagnes du Tibet est le vrai et unique Cordyceps. Un très bon indicateur de qualité est son prix qui est cher. La qualité Bio ne veut rien dire, c’est son origine qui importe le plus.

Au Tibet, le Cordyceps est ramassé à la main par les habitants locaux, qui passent des heures à scruter l’herbe en rampant dans les très hautes montagnes. Il faut une excellente condition physique pour pouvoir résister aux températures extrêmes et au manque d’oxygène dans les hautes montagnes de l’Himalaya, et il faut plusieurs années d’expérience pour trouver les Cordyceps car une grande partie est sous la terre : le Cordyceps ressemble à une petite tige qui sort seulement de 2 cm hors du sol, et est donc difficile à trouver. De nombreux villages tibétains vivent en grande partie de la récolte du Cordyceps, et ont abandonné leur travail de fermiers au profit de la recherche du Cordyceps. Les récoltes des Cordyceps trouvés sont ensuite revendues dans les villes.

Au Tibet, lorsque les personnes sont malades ou très affaiblies, il est de coutume d’aller voir un Médecin Traditionnel Tibétain avant d’aller le docteur local. Quand le diagnostic est une faiblesse du QI (énergie vitale) ou encore une maladie inconnue, le Médecin Traditionnel recommande une cure de Cordyceps sur plusieurs semaines, le temps de retrouver la vitalité nécessaire et de combattre la maladie.

Cordyceps : Où en acheter de très bonne qualité

Voici un magasin où acheter du vrai => Cordyceps Sinensis d’excellente qualité, avec une grande richesse en principes actifs, pour augmenter considérablement son énergie vitale, et avoir un effet aphrodisiaque puissant.

Cordyceps : Association avec d’autres plantes

Pour obtenir une puissante synergie énergétique, antioxydante, revitalisante et immunitaire, le Trio impérial Cordyceps+Ganoderma+Ginseng est très efficace. Ce Trio impérial était réservé comme son nom l’indique aux Empereurs et nobles chinois des anciennes dynasties.

Pour décupler l’action aphrodisiaque et énergétique du Cordyceps, il existe une excellente synergie avec la Maca et le Tribulus (aphrodisiaques naturels puissants, vitalité, endurance, augmente la testostérone, augmente les performances sportives, augmente la masse musculaire, bodybuilders), le Ginseng (énergie, vitalité, aphrodisiaque, concentration, immunité) et le Fenugrec (sportifs, développement de la masse musculaire, anabolisant naturel, redonne l’appétit).

Pour renforcer l’équilibre nerveux et les glandes surrénales, le Cordyceps s’associe parfaitement avec la Rhodiola (équilibre nerveux, stress, dépression, concentration), l’Ashwagandha (énergie, plante adaptogène majeure, stress, sommeil réparateur), le Ginkgo biloba (équilibre nerveux, concentration, mémoire, circulation sanguine) et la Griffonia simplicifolia (dépression profonde, insomnie, anxiété, stress).

Pour renforcer très efficacement l’immunité, très bonne association du Cordyceps avec le Ganoderma et l’Echinacea (participe à la prévention des cancers, stimule et renforce l’immunité, allergies respiratoires, convalescences, infections urinaires) et la Spiruline (très riche en protéines, vitamines, minéraux, oligo-éléments, renforce l’immunité et la vitalité).

———————
COPYRIGHT © MR-GINSENG.COM – Tous Droits Réservés.