GINGEMBRE (Zingiber officinale) : Bienfaits et Vertus du Gingembre ? Propriétés médicinales ? Posologie du Gingembre ? Effets secondaires ? Origine, Composition, Avis des experts, Association avec d’autres plantes et Informations complémentaires sur le Gingembre.

Gingembre

Le Gingembre (Zingiber officinale) est une épice très appréciée dans de très nombreuses régions du monde, au même titre que le Curcuma. Son usage remonte à plus de 5000 ans et c’est l’une des plantes principales en médecine Ayurvédique Indienne. En phytothérapie, le Gingembre est conseillé pour un nombre très large de problèmes que ce soit digestif, le manque d’énergie, de vitalité ou encore pour combattre diverses infections. Il est aussi réputé efficace pour faire disparaître toutes formes de nausées et vomissements. Aujourd’hui le Gingembre fait l’objet de différentes études notamment pour ses possibles vertus anti-cancer.

Gingembre : Propriétés médicinales

Anti-maladies – Anti-cancers – Anti-viral

immunité- antibactérien (++) antiviral (+) (association EchinaceaAil)
- refroidissement, réchauffe le corps (+++)
- otite, grippe, rhume (++)
- maux de gorge, toux, angine (++)
- stimule le système immunitaire (++)
- anti-allergies, asthme, poumons (++)
- fébrifuge, fait baisser la fièvre, la migraine (++)
- aide à prévenir le cancer du côlon, de l’intestin, de l’ovaire (++) (association Curcuma et Ail)
- protège le foie, hépatoprotecteur (++) (association Curcuma)
- protège l’organisme de la pollution (++)
- anti-inflammatoire puissant (++) (association démultipliée avec Curcuma)

Force – Aphrodisiaque – Santé

force- redonne de la force, de l’énergie, de la vitalité (++) (association Maca et Ginseng)
- convalescence, fatigue physique, asthénie, personne affaiblie (++) (association Ginseng et Spiruline)
- manque de motivation, d’énergie pour avancer (++)
- aphrodisiaque homme (+) (association Maca, Tribulus, Ginseng)
- aphrodisiaque femme (++) (association Maca, TribulusRhodiola)
- protège la santé et le bon fonctionnement de l’organisme (++)

 

 

Digestion – Nausée – Intestins

digestion- apéritif, stimule l’appétit (++)
- diminue les douleurs intestinales (++)
- diminue les gaz et ballonnements (++)
- vomissements, nausées, maux de voyages (+++)
- aide à prévenir le cancer du côlon, de l’intestin (++) (aucunes preuves scientifiques)
- diminue le taux de mauvais cholestérol (++) (association CurcumaSpiruline, Ginseng, baies de Goji)
- réduire la toxicité de certains aliments et plantes (++)
- anti-inflammatoire des intestins (++) (association Curcuma vivement conseillée)
- ulcères gastro-intestinaux (++)

Douleurs – Blessures – Articulations

articulaires- douleurs musculaires et articulaires (++) (association Harpagophytum)
- arthrite, arthrose, rhumatismes (++) (association CurcumaHarpagophytum)
- blessure, fracture, entorse (+) (association Bambou, Prêle, Curcuma)
- oedème (+)
- tendinite (++) (association Harpagophytum et Curcuma)
- mal de dos, sciatique (+) (association Harpagophytum et Cannabis)

Gingembre : Origines

Le Gingembre (Zingiber officinale) est une plante de la famille des Zingiberacées, qui est de la même famille que le Curcuma (d’ailleurs ils s’associent souvent ensemble). En Chine, il est appelé Shen Fiang. Il est originaire de Malaisie et d’Inde (où il est d’ailleurs l’une des plantes médicinales principales de la médecine Ayurveda indienne, qui est l’une des plus anciennes médecines au monde). Il est produit et cultivé dans des zones tropicales et souvent très ensoleillées, en grande partie en Inde, en Chine, en Indonésie et au Népal. On trouve peu de Gingembre à l’état sauvage. On a retrouvé le Gingembre dans des manuscrits et écrits datant de plus de 3500 ans, mais on estime que son usage remonte à plus de 5000 ans. Il fut l’une des toutes premières épices à être importée le long du bassin méditerranéen, et son commerce était florissant. Le Gingembre fut utilisé par de nombreuses civilisations comme les Grecs, les Romains, mais aussi au Moyen-Age comme condiment pour assaisonner les plats. Il avait alors des vertus aphrodisiaques reconnues, ce qui, déjà à cette époque, était un argument commercial pour faire monter les prix. Ainsi, il était souvent réservé aux classes sociales aisées car son prix était très cher. Au 18ème siècle, le si fameux Gingembre tomba dans l’oubli, mais il est redevenu très utilisé de nos jours, au même titre que le Curcuma. Combiné au Curcuma et au Poivre, le Gingembre a des effets décuplés, comme souvent avec les différentes épices. En Asie, le Gingembre est utilisé de manière traditionnelle pour soigner les problèmes d’estomac, de digestion, les nausées et la diarrhée.

Gingembre : Composition

Le Gingembre est essentiellement riche en minéraux comme le manganèse, le phosphore et le magnésium, mais il contient aussi du calcium, du sodium et du fer. Concernant les vitamines, le Gingembre contient de petites quantités de vitamines B1, B2 mais surtout de la vitamine B3. Ajoutons à cela que le Gingembre frais contient de la vitamine C, mais une fois séché, cette vitamine disparaît complètement. Enfin, le rhizome du Gingembre (partie souterraine de la tige) est d’une grande richesse en amidon, il possède sa propre huile essentielle, mais aussi des lipides, des protéines et des glucides en assez grande quantité.

Gingembre : Dosage, posologie

La consommation quotidienne de Gingembre est excellent pour la santé, en particulier lorsqu’il est associé avec d’autres épices comme le Curcuma ou la Cannelle. Il est possible de prendre de 2 à 5 grammes de poudre de rhizome de Gingembre (Gingembre séché) réparti en 2 ou 3 fois dans la journée. Vous pouvez aussi le prendre sous forme de tisane, de teinture mère, de boissons énergisantes, de Gingembre frais râpé… Les manières de consommer du Gingembre sont très vastes mais on estime qu’il faut un minimum de 500mg par jour pour qu’il ait des effets notoires sur l’organisme.

Gingembre : Effets ultimes, bienfaits, vertus

Le Gingembre est reconnu pour protéger et favoriser un bon système digestif, il combat efficacement les nausées et autres vomissements que ce soit lors d’un transport, en voyage (bateau, avion, voiture…), à la suite d’une suite opération, lors des nausées liées à la grossesse ou à une maladie. Le Gingembre fait de plus baisser la fièvre, combat les douleurs et à des propriétés antibactériennes et antivirales très intéressantes. Mais le Gingembre reste surtout un excellent tonifiant et fortifiant de l’organisme, il renforce ainsi efficacement les personnes affaiblies ou en proie avec des maladies. Ses vertus aphrodisiaques lui viennent plus de sa capacité à tonifier l’ensemble de l’organisme que des effets directs sur les hormones. Ses effets aphrodisiaques sont démultipliés lorsque le Gingembre est utilisé avec la Maca, le Tribulus ou le Ginseng, mais ces plantes là ont une action nettement supérieure pour stimuler la libido.

Gingembre : Effets secondaires, contre-indications

Vous pouvez consommer du Gingembre quotidiennement sans aucun effet secondaire notoire, comme c’est le cas pour de nombreuses personnes en Inde et dans d’autres pays depuis des millénaires. Cependant, il survient parfois des diarrhées légères ou une sensation de brûlure à l’estomac. Dans ces cas là, réduisez les doses le temps que votre organisme s’habitue, puis ré-augmentez progressivement. D’autre part, évitez de consommer du Gingembre en cas d’obstruction des voies biliaires. Attention aussi avec l’usage de certains médicaments censés diminuer le rôle du système immunitaire (par exemple lors d’une greffe d’organe).

Gingembre : Avis des experts

Le Gingembre est une plante sécuritaire et très appréciée en Asie et tout particulièrement en Inde où il est consommé très régulièrement dans les différents plats. Il a des effets notoires pour un très grande nombre de problèmes que ce soit des problèmes digestifs, de douleurs diffuses ou de santé globale. C’est une plante qui protège efficacement l’organisme, les organes et la santé en générale.

Gingembre : Infos complémentaires

On notera que le Gingembre frais n’a pas du tout le même goût que le Gingembre séché. En chimiothérapie, le Gingembre est étudié pour réduire les nausées lors de différentes cures chimiothérapies, et est utilisé dans certains centres médicaux pour éviter les nausées lors d’opérations. D’autre part, le Gingembre, tout comme le Curcuma, fait aussi l’objet de très nombreuses études pour ses possibles vertus anti-cancers, en particulier celui du côlon et de l’ovaire. Le Gingembre a également la propriété de réchauffer le corps de l’intérieur.

Gingembre : Association avec d’autres plantes

Le Gingembre s’associe extrêmement bien avec d’autres épices comme la Cannelle et le Curcuma (aide à prévenir les cancers, anti-inflammatoire puissant, digestion, cholestérol) ce qui augmente les vertus anti-inflammatoires et protectrices du Curcuma. Le Gingembre s’associe aussi très bien avec l’Harpagophytum (anti-inflammatoire puissant, arthrite, arthrose), le fameux Ginseng Indien nommé Ashwagandha (force, vitalité, sommeil réparateur, digestion), l’Ail (maladies, grippes, angines, otites, digestion), le vrai Ginseng (équilibre nerveux, vitalité, aphrodisiaque homme, immunité, cholestérol), le Tribulus (anti-fatigue, aphrodisiaque, anti-déprime, endurance), la Rhodiola (endurance, libido, concentration, mémoire, équilibre nerveux) et la Maca (tonifiant, force, vitalité, aphrodisiaque puissant).

______________________
Copyright © 2012 MR GINSENG.COM – Tous droits réservés.