HARPAGOPHYTUM (Griffe du Diable) : Bienfaits et Vertus de l’Harpagophytum ? Propriétés médicinales de l’Harpagophytum ? Posologie de la racine d’Harpagophytum ? Effets secondaires ? Où Acheter de l’Harpagophytum BIO ? Origine, Composition, Avis des experts, Association avec d’autres plantes et Informations complémentaires sur l’Harpagophytum procumbens.

Harpagophytum

Originaire d’Afrique du Sud, « Harpagophytum » (nommée Griffe du Diable) est mondialement reconnue comme la plante médicinale par excellence pour guérir les inflammations articulaires, tendinites, Arthrose, Arthrite, sciatiques, lombalgies, rhumatismes ainsi que toutes les douleurs importantes liées. Très puissant anti-inflammatoire naturel et anti-douleur très efficace, la racine d’Harpagophytum n’est pas qu’une plante pour la sphère ostéo-articulaire et musculo-tendineux, car l’Harpagophytum a également des vertus non négligeables comme stimulante du système immunitaire, détoxinante de l’organisme et protectrice de la fonction hépatique.

Harpagophytum : Propriétés médicinales

Anti-inflammatoire naturel – Douleurs articulaires, musculaires et tendineux

force – douleurs articulaires, lombaires, musculaires, tendineuses (+++)
– inflammations articulaires, lombaires, musculaires, tendineuses (+++)
– Anti-inflammatoire naturel majeur (+++) (association Curcuma+Gingembre+Poivre noir, Griffe du chat)
– sciatique, maux de dos (+++) (association Bambou, Curcuma+Gingembre+Poivre noir, Cassis)
– blessure, fracture, entorse (++) (association Arnica)
– lumbago, lombalgie chronique ou aiguë, tour de reins (+++)
– rupture des tendons ou des ligaments (+++) (l’Harpagophytum diminue le temps de récupération)
– tendinites, foulures (+++) (l’Harpgophytum est très efficace) (association Curcuma+Gingembre)
– entorse (+++) (diminution du temps de rétablissement)
– acide urique, goutte (++) (association Reine des prés, Curcuma, Ortie, Cassis)
– rhumatisme chronique (+++) (association Curcuma+Gingembre+Poivre noir) Reine des prés, Lithothamne) (usage traditionnel)
– Arthrite (++) (association Griffe du chat, Prêle, Curcuma+Gingembre+Poivre noir)
– Arthrose (+++) (association Curcuma+Gingembre+Poivre noir, Griffe du chat, Frêne, Prêle)
– torticolis (+++)
– prévenir les crampes musculaires (++)
– très efficace lors d’accident, choc, traumatisme (+++)
– améliore la souplesse et la mobilité des articulations (++)
– fibrosites, fibromyalgies (++)
– permet de diminuer les douleurs musculaires ou tendineuses chez les sportifs (+++)

Détoxination – Immunité – Purification (Sang, Peau, Foie)

immunité– stimulant immunitaire (++)
– augmente la circulation sanguine (++) (association Spiruline, Cannelle, Curcuma)
– dépuratif sanguin, drainer et purifier le sang (++) (association Curcuma, Citron, Bardane)
– désacidifier le corps, même chez les personnes très acidifiées (+++) (association Spiruline, Chlorella)
– diminue le taux d’acide urique dans le sang (++)
– protection de la sphère hépatique : foie et vésicule biliaire (++)
– détoxification des métaux lourds (+) (association Spiruline, Chlorella)
– action diurétique (++)
– hypotension artérielle (+)
– traitement de la sinusite (++)

Digestion – Stimuler l’appétit – Douleurs digestives

digestion– apéritif, stimule l’appétit (++)
– stimule l’appétit, donne faim (++) (plus efficace sous forme de décoction)
– indigestion, intoxication alimentaire, empoisonnement (++)
– stimule la digestion, constipation (++) (association Spiruline, Aloe vera)
– maladies du sang (++) (usage de l’Harpagophytum en Afrique)
– dyspepsie, douleurs digestives et certains troubles digestifs (++)
– combattre la fièvre et les migraines (++) (usage traditionnel)
– diminuer les douleurs liées à l’accouchement (++) (usage traditionnel de l’Harpagophytum)
– antispasmodique

Protection de la Peau – Irritations et inflammations

peau – allergies et irritations cutanées (++) (usage externe) (association Aloe vera, Propolis)
– soigne les brûlures (++) (association Aloe vera, Propolis)
– soigne les ulcères (++) (usage externe)
– eczéma (++) (association Aloe vera, Menthe poivrée)
– psoriasis, impetigo (++)
– acné (++)
– engelures, crevasses (+++)
– furoncles (++)

———————

COPYRIGHT © MR-GINSENG.COM

Voici un magasin BIO où acheter => Harpagophytum BIO d’excellente qualité, (titré exceptionnellement à plus de 2,5% en Harpagosides), pour avoir de très puissants effets anti-inflammatoires et diminuer efficacement les douleurs.

Harpagophytum : Origines

L’Harpagophytum procumbens (Griffe du Diable) ou Racine de Windhoeck est une plante principalement originaire d’Afrique du Sud, et d’une partie de l’Afrique Centrale. C’est une plante de la famille des Pedaliaceae, qui pousse dans des régions très chaudes, arides et désertiques, là où la végétation a parfois complètement disparue. L’Harpagophytum est aussi surnommée Griffe du Diable car elle contient de petits crochets qui s’accrochent facilement au pelage des animaux. Son nom – Harpagophytum – provient du grec – Harpagos – qui signifie – grappin – et du mot – Phyton -, qui se traduit par – plante  – , c’est donc la plante à grappin ou Griffe du Diable.

En phytothérapie, on utilise essentiellement la racine secondaire de l’Harpagophytum (ce sont d’importants tubercules), on utilise plus rarement la racine primaire. Traditionnellement, l’Harpagophytum était utilisée en Afrique pour combattre les troubles digestifs, les indigestions, la fièvre, les rhumatismes, les allergies, les douleurs liées à l’accouchement, ainsi que certaines inflammations. Lorsque les colons européens arrivèrent en Afrique, ils emmenèrent la plante avec eux, qui fut largement utilisée. Plusieurs études scientifiques, dont une importante étude français en 1992, ont mis en évidences l’action de l’Harpagophytum en tant qu’anti-inflammatoire et antalgique majeur (anti-douleurs), étant au moins aussi efficace que les médicaments de synthèse. Victime de son très grand succès, plus de 1000 tonnes d’Harpagophytum sont exportées par an, vers les pays occidentaux, l’Harpagophytum est donc aujourd’hui une plante médicinale menacée, comme c’est le cas de beaucoup d’autres espèces de nos jours.

Harpagophytum : Composition

L’Harpagophytum (Griffe du Diable) contient un nombre très important de principes actifs ayant des effets anti-inflammatoires, anti-oxydants, antispasmodiques, mais aussi analgésiques (anti-douleurs). L’Harpagophytum est constitué de nombreux éléments actifs dont les harpagosides (qui jouent un rôle majeur dans les propriétés anti-inflammatoires et anti-douleurs de la plante), mais aussi des flavonoïdes, ainsi que des glucosides, une bonne quantité de phytostérols, différents types de phénols, ainsi que de 2 types d’acides : l’acide chlorogénique et de l’acide cinnamique. L’Harpagophytum (Griffe du Diable) est aussi une source importante de vitamines et minéraux (calcium, phosphore, fer, cuivre, magnésium, potassium, silice…) et en particulier des vitamines du groupe B : B1, B2, B3, B5, B9, B12, avec un peu de bêta-carotène, et une petite quantité de vitamine C. C’est donc une plante très riche et très complète. Attention cependant à la qualité de la plante, les principes actifs (dont les harpagosides) variants beaucoup d’une plante à une autre, préférez l’Harpagophytum BIO dans une boutique de qualité (titré au minimum à 1,5% en harpagosides).

Harpagophytum : Dosage, posologie

L’Harpagophytum procumbens (racine) est un remède naturel à prendre d’urgence en cas de grosses douleurs articulaires ou d’inflammations. Les principes actifs de la plante agissent rapidement (moins d’une semaine) mais son action devient réellement efficace qu’en traitement de fond (au-delà de 3 semaines et jusqu’à 3 mois). L’Harpagophytum est particulièrement utile en prévention, en particulier lors d’efforts importants (par exemple, les sportifs de haut niveau) ou encore pour les personnes souffrants de douleurs chroniques. Sous forme de gélules, capsules ou comprimés (qui sont la forme la plus courante), les doses recommandées vont de 1000 à 2500 mg d’extrait sec par jour (racine secondaire) titré au moins à 1,5% d’harpagosides. L’Harpagophytum peut également être pris sous forme de décoction, tisane ou encore de teinture mère : dans ce cas là, de 2 à 3 tisanes par jour (une grande cuillère à soupe à chaque fois). Il est également possible d’utiliser les pommades à base d’Harpagophytum pour soulager les ulcères, les brûlures, ainsi que les diverses irritations de la peau.

A noter que l’action anti-inflammatoire de l’Harpagophytum est nettement plus efficace en dehors des repas. Préférez l’Harpagophytum BIO dont les principes actifs sont généralement beaucoup plus présents et efficaces, ce qui demande des quantités moins importantes pour la même efficacité.

Harpagophytum : Effets ultimes, bienfaits, vertus

L’Harpagophytum (Griffe du Diable) est un formidable anti-inflammatoire naturel et anti-douleur majeur. C’est une plante qui va diminuer l’acidité dans tout le corps et purifier le sang, même chez les personnes ayant des terrains dit très toxiques, ce même terrain qui crée ces inflammations et ces douleurs. En désacidifiant l’organisme, les douleurs, les inflammations disparaissent. Aujourd’hui, l’Harpagophytum est considéré comme l’une des plantes médicinales les plus puissantes en phytothérapie pour tous les problèmes osthéopathiques et articulaires, comme les articulations sensibles et douloureuses, les rhumatismes (usage traditionnel), les lombalgies, les tendinites et autres faiblesses des tendons.  Une propriétés médicinales moins connue de l’Harpagophytum (mais non négligeable) est son action sur la sphère hépatique : son goût particulièrement amer joue sur la stimulation de la digestion et favorise grandement la protection du foie et de la vésicule biliaire. L’Harpagophytum est la plante par excellence pour soigner les tendinites et foulures, arthrose, torticolis, sciatique, lumbago et maux de dos. Son usage est aussi majeur concernant les rhumatismes, l’arthrite et l’arthrose. L’Harpagbophytum est également une plante très utile lors de chocs sévères, d’accidents  ou encore de traumatismes. La plante augmente également la souplesse articulaire, et permet de prévenir efficacement les douleurs chez les sportifs. En Afrique, la plante est recommandée pour les maladies du sang, l’indigestion, ainsi que pour favoriser l’accouchement des femmes, en diminuant la douleur.

Harpagophytum : Effets secondaires, contre-indications

L’Harpagophytum est une plante sécuritaire et très utilisée dans le monde. Cependant, il faut s’assurer de la tolérance de votre corps à cette plante, les principes actifs, étant très puissants. Il est à noter que des réactions allergiques ou d’intolérances peuvent apparaître chez certaines personnes, engendrant alors une réponse défensive du corps. Parmi les effets secondaires (peu fréquents mais possibles) : quelques brûlures d’estomac, des éruptions de boutons, ainsi qu’une augmentation de la tension artérielle. Dans de rares cas, on a observé des ulcères. Ces effets indésirables proviennent généralement en cas d’allergie à l’Harpagophytum ou à trop haute dose, sur une période trop longue. Voilà pourquoi, il faut commencer par de petites doses d’Harpagophytum pour tester la sensibilité/compatibilité de votre corps à cette plante médicinale, puis augmenter progressivement les doses.

L’Harpagophytum est également déconseillé pendant les périodes de grossesse et d’allaitement, ainsi que chez les jeunes enfants (moins de 3 ans). Etant donné que la plante est un puissant anti-inflammatoire et augmente la fluidité sanguine, l’Harpagophytum peut interagir avec plusieurs médicaments anti-inflammatoires, ainsi qu’avec des médicaments anti-coagulants et cardio-vasculaires. Généralement plus une plante médicinale à des propriétés spécifiques actives, plus son risque d’interagir avec des médicaments est important, ce qui est le cas de l’Harpagophytum.

Harpagophytum : Avis des experts

L’Harpagophytum procumbens est certes très efficace pour désacidifier ponctuellement l’organisme, la vraie question à se poser est : pourquoi des blessures, fractures, déchirures, ruptures ou douleurs apparaissent et sont parfois chroniques et récidivantes ? La réponse est que le corps n’arrive plus à gérer les trop nombreuses toxines présentent dans l’organisme. Voilà pourquoi l’Harpagophytum reste un remède symptomatique (certes naturel et efficace) pour répondre rapidement à une situation problématique, mais cette plante seule, ne peut soigner définitivement le problème de fond : l’acidité (c’est à dire un trop grand nombre de toxines dans le corps). Il faut alors alcaliniser (d’urgence), c’est à dire reminéraliser l’organisme pour lutter contre les toxines, et donc pour éviter de nouvelles fractures, déchirures, ruptures et autres douleurs chroniques, qui ne sont que des signes du corps indiquant une acidité bien trop élevée (un problème sous-estimé pourtant la source de bien des maux).

Comment alcaliniser/reminéraliser l’organisme ? Il faut diminuer (voire supprimer définitivement) les principaux aliments acidifiants : alcool, bières, céréales, gluten (voir le lien entre intolérance au gluten et problèmes musculaires et articulaires), mais aussi les produits laitiers (très néfastes car paradoxalement ils engendrent une déminéralisation), viandes, poissons, café… et privilégier les aliments alcalinisants (reminéralisants) : les algues marines (Spiruline, Chlorella Lithothamne…), les fruits et surtout les légumes (le plus efficace sont les jus de légumes : Carottes, Epinards, Aubergines, Salades, Pommes de terre…) et les plantes médicinales pour reminéraliser (Prêle, Ortie, Pissenlit, Reine des prés, Bambou, Céleri…). Tout ceci va fortement contribuer à renforcer vos articulations, vos os, vos capillaires et vos tendons, ce qui permettra de supprimer les fragilités, ruptures, fractures et autres douleurs qui proviennent directement des nombreux acides. En attendant un vrai travail de fond, et en cas de douleurs ou d’inflammations sévères, l’Harpagophytum, le Curcuma+Gingembre+Poivre noir seront des remèdes naturels particulièrement efficaces.

Harpagophytum : Infos complémentaires

L’Harpagophytum est utilisé avec succès pour soigner les chevaux : tendinites, articulations douloureuses, arthrite… ou pour les aider à récupérer plus rapidement des éventuelles ruptures de tendons ou ligaments, suite à des efforts souvent trop soutenus. Les vétérinaires donnent aux chevaux des quantités importantes d’Harpagophytum (les quantités sont forcément bien plus élevées pour un cheval que pour un humain, de 10 à 30 fois supérieures). L’Harpagophytum est souvent associé avec du Curcuma, ce qui a un effet très bénéfique (et de synergie) pour soigner très rapidement les blessures et déchirures musculaires, ainsi que pour diminuer les douleurs, en particulier pour les chevaux de courses. A noter qu’il faudra de deux à trois semaines pour obtenir les premiers résultats et qu’il est déconseillé de donner de l’Harpagophytum aux juments en gestation.

Harpagophytum : Où en acheter de très bonne qualité

Voici un magasin BIO où acheter de => Harpagophytum BIO d’excellente qualité (titré exceptionnellement à plus de 2,5% en Harpagosides), pour avoir de très puissants effets anti-inflammatoires et diminuer efficacement les douleurs.

Note de Mr Ginseng : Attention, l’Harpagophytum présent dans un très grand nombre de commerces est irradié, c’est à dire que la plante est passée aux rayons gamma pour détruire les germes et bactéries. En utilisant ce procédé ont détruit aussi une très grande partie des principes actifs, la plante perd d’ailleurs son odeur pourtant si caractéristique.

Harpagophytum : Association avec d’autres plantes

L’Harpagophytum possède un excellent effet de synergie avec le Curcuma+Gingembre+Poivre noir (anti-inflammatoire très puissant, anti-douleurs, protection de l’immunité, participe à la prévention des cancers, problèmes digestifs), mais aussi avec la Chlorella et surtout la Spiruline (très alcalinisantes, sportifs de haut niveau, grosse fatigue, convalescence, très riches en vitamines et minéraux),  la Maca (force, énergie, aphrodisiaque, sportifs, endurance, riche en vitamines et minéraux), la Rhodiola et le Ginseng (énergie, fatigue physique et mentale, stress, difficulté de concentration, dépression), la Griffe du  chat (Uncaria tomentosa) (puissant anti-inflammatoire, puissant stimulant immunitaire, participe à la prévention des cancers), le Cannabis (anti-douleur majeur, stress, anxiété, surmenage), la Reine des prés (très bonne association avec l’Harpagophytum contre les douleurs et inflammations), l’Ortie, la Prêle, le Pissenlit, le Bambou (alcaliniser, reminéraliser, tendinite, arthirte, arthrose, rhumatismes, crampes musculaires, très riches en minéraux et en silice organique directement bio-assimilables), le Cassis, le Frêne, la Boswellia, le Lithothamne (blessure, fractures, crampes musculaires, entorses, claquages musculaires…), l’Arnica (blessures, fractures, entorses, bleus, contusions, hématomes…).

———————
COPYRIGHT © MR-GINSENG.COM – Tous Droits Réservés.