THYM (Thymus vulgaris) : Bienfaits et Vertus du Thym ? Propriétés médicinales du Thym ? Variétés et espèces de Thym ? Effets secondaires ? Origine, Composition, Avis des experts, Association avec d’autres plantes et Informations complémentaires sur le Thym.

Thym

Le « Thym » est une plante médicinale majeure pour tout ce qui concerne l’immunité (toux, infections des voies respiratoires et ORL, bronchite, angine, grippe…).  Plante très courante à l’état sauvage, le Thym est connu comme un formidable antiseptique (virus, bactéries, champignons…). Particulièrement renommée pour ses puissantes vertus immuno-stimulantes et protectrice de l’organisme, c’est une plante à forte action désinfectante de l’air, des poumons, et des intestins. Le Thym est également réputé redonner de l’énergie et de la force vitale. Il existe plus de 300 variétés de Thym différentes, dont les propriétés médicinales diffèrent d’une variété à une autre, cependant leur point commun reste essentiellement de combattre les infections et renforcer l’immunité avec grande efficacité.

Thym : Propriétés médicinales

Antiseptique – Antibiotique – Anti-virus – Anti-fongique

immunité – stimuler le système immunitaire, tendances aux infections (+++) (tous les Thyms) (excellente association avec Echinacea, Ganoderma)
- antiviral majeur (+++) (Thym à thujanol, Thym à thymol, Serpolet, Thym à géraniol)
- antiseptique majeur (+++) (Thym à linalol, Thym à thymol)
- anti-infectieux majeurs (+++) (Thym à thymol, Serpolet) (association Ganoderma, Echinacea, Cannelle, Origan)
- antibiotique naturel majeur, antibactériens (+++) (association Echinacea, Ganoderma, Cannelle, Propolis)
- antifongique majeur, tue les champignons et parasites (+++) (Thym à géraniol, Thym saturéoïde, Serpolet)
- infections respiratoires chroniques : bronchite, laryngite, pharyngite (+++) (tous les Thyms, en particulier  Thym Saturéoïde, Thym à thujanol, Thym à thymol, Serpolet)
- congestion pulmonaire, favorise l’expectoration (+++) (tous les Thyms) (association Ganoderma, Echinacea)
- allergies respiratoires (asthme, rhume des foin, allergie au pollen) (+++)
- toux chronique (+++) (association Echinacea, Propolis, Cannelle, Eucalyptus)
- infections ORL, otites, problèmes ORL (+++) (tous les Thyms)
- infections urinaires (cyctite, urétrite…) (+++) (Thym à linalol, Thym saturéoides, Thym à thujanol) (association Echinacea, Acérola, Cannelle)
- grippe, état fébrile, refroidissement (+++) association Gelée royaleEchinaceaAcérola, Propolis)
- grippe A (H1N1) (+++) (association Propolis, Acérola et Gelée royale)
- soutenir le système immunitaire pendant des cancers et tumeurs (++) (association Ganoderma, Echinacea, Propolis, Cannelle, Acérola, Origan)
- protège de la pollution et de la fumée du tabac (+++) (Ganoderma, Propolis, Ail, Echinacea)
- action antioxydante, participe à prévenir les cancers (++) (association GanodermaEchinacea, Cannelle, Acérola, Propolis)
- rhume, rhinite, rhino-pharyngite, sinusite (+++) (tous les Thyms)
- coqueluche (+++) (usage majeur du Thym)
- maladies tropicales (++) (en particulier le Thym Serpolet)
- mononucléose (++) (association Ganoderma, Echinacea)
- herpès, zona, varicelle (++) (association Propolis, Echinacea, Ganoderma, Lavande aspic)
- vaginite, mycoses, irritations vaginales (+++) (tous les Thyms) (association Echinacea)
- anémie (manque de globules rouges (++)
- poux, pédiculose (++)
- tonique utérin (++) (la plupart des Thyms)
- purifie l’air, anti-moustiques, éloigne les insectes et animaux nuisibles (++) (en particulier Thym citronné)
- désinfectant aérien, purifie l’air (+++) (huile essentielle de Thym saturéoides, Thym à thujanol, Thym à thymol) (association Cannelle)
- peau grasse, acné, eczéma (++) (Thym à géraniol, Thym à linalol)
- douleurs ostéopathiques, arthrose, diminue les rhumatismes… (++) (Thym à paracymène) (association Harpagophytum)
- diverses névralgies : problèmes articulaires, musculaires, dentaires… (++) (Thym à paracymène)

 

Force – Libido – Fatigue

force – fatigue chronique inexpliquée, baisse de tonus (++) (association Gelée royaleGanoderma, Ginseng)
- fatigue, asthénie (++) (en particulier le Thym Saturéoïde) (association
- fatigue nerveuse (+) (association Rhodiola, Ginseng, Ashwagandha)
- neurotonique (++) (plus particulièrement le Thym Serpolet)
- énergétique puissant (++) (association Ginseng, Maca, Ashwagandha)
- convalescence (++) (association Ginseng, Spiruline)
- tonique, manque de motivation (++) (en particulier l’huile essentielle de Thym Saturéoïde et Thym à Thymol) (association Ginseng, Rhodiola, Acérola)
- aphrodisiaque, stimule la libido (+) (en particulier l’huile essentielle) (association Maca, Tribulus)
- confiance en soi, courage (++) (usage traditionnel du Thym par les gladiateurs) (association Maca, Tribulus, Ginseng)
- hypotension artérielle (++) (attention l’huile essentielle de Thym est hypertensive)

 

Gastro-entérite – Diarrhée – Intoxication – Foie

digestion – soigne la gastro-entérite (+++) (huile essentielle de Thym, tisanes)
- équilibre la flore intestinal (++) (mais n’élimine pas les bonnes bactéries de l’intestin)
- nettoie efficacement l’intestin, supprime les parasites (+++) (association Echinacea, Cannelle, Ail)
- intoxication alimentaire (+++) (association Cannelle, Girofle, Propolis, Origan)
- diarrhée infectieuse (+++) (association Cannelle, Girofle)
- anti-parasites intestinaux : candida albicans (++) (association Echinacea, CurcumaGanoderma, Ail, Propolis)
- anti-parasites de l’estomac : helicobacter pylori (++) (association Propolis, Curcuma, Gingembre)
- participe à la prévention du cancer du côlon et de l’intestin (++) (association Curcuma, Gingembre)
- drainer le foie, protéger la fonction hépatique (++) (en particulier Thym à thujanol)
- hépatite, cirrhose, inflammation du foie (++) (en particulier Thym à thujanol)
- dysenterie, diarrhée et sang dans les selles (+++) (plus particulièrement Thym à thymol et Serpolet) (association Cannelle, Girofle, Curcuma)
- dyspepsie, troubles digestifs, soulage la digestion difficile (++) (association Curcuma, Gingembre)
- fermentations digestives (++) (Thym à thujanol, Thym à thymol, Serpolet) (association Cannelle, Curcuma, Gingembre)
- gaz intestinaux, ballonnements (+)
- stimule l’appétit (++) (association Cannabis, Fenugrec)

 

Gorge – Gencives – Bouche

bouche – angine, maux de gorge (+++) (association Propolis, Echinacea, Citron)
- mal de gorge, inflammations de la gorge (+++) (association Propolis)
- aphtes, désinfecte la bouche (++) (bain de bouche) (association Propolis, Tea tree)
- gingivite, faiblesse ou saignement des gencives (++)
- nez encombré (++)
- extinction de voix, enrouement (++) (association Propolis)
- herpès génitale et labiale (++)

Thym : Origines

Le Thym est originaire du bassin méditerranéen et pousse essentiellement dans les régions ensoleillées, le Thym aimant les sols secs, bien drainés et particulièrement rocailleux. La plante a la capacité à résister à de très fortes chaleurs. Majoritairement employé à partir de l’Antiquité, les Égyptiens ont longtemps utilisé le Thym lors des processus de momifications, pour embaumer leurs morts. Les Grecs quant-à eux brûlaient régulièrement du Thym dans leurs lieux religieux pour chasser les mauvais esprits, appeler les divinités et purifier l’air; il était également brûlé dans les places publiques comme le marché. Cette plante médicinale est étroitement liée au courage dans ces temps là, il était d’ailleurs courant que les Gladiateurs prennent du Thym avant un combat, pour augmenter leur force et leur confiance en eux, (ce qui était également le cas de l’Ail).  Au Moyen-Age, les nobles portaient sur leurs habits du Thym pour se protéger des épidémies et maladies du peuple. Il était alors courant de porter du Thym sur soi pour augmenter le courage et la créativité. En plus d’un symbole de force, de courage et de protection, le Thym est aussi considéré comme un symbole de douceur. Dans le sud de la France, il est encore planté de nos jours pour éloigner les mauvais esprits.

Le Thym était utilisé également pour protéger les marchandises, lors des transports en bateaux, contre les rats, les vers, les divers insectes, bactéries, champignons et autres virus, ainsi que pour améliorer la conservation des aliments (ce qui était également le cas du Citron). De nos jours, il est très utilisé en cuisine provençale et rurale, en tant qu’antiseptique majeur et pour relever le goût des plats. Le Thym est ainsi une épice qui est très souvent utilisée en tant que condiment pour accompagner des plats comportant de la viande, du poisson ou encore des légumes comme les pommes de terre.

Thym : Variétés et espèces

Il existe plus de 300 variétés de Thym, dont les propriétés médicinales diffèrent (parfois en assez grande partie) d’une espèce à une autre, mais c’est le Thymus vulgaris qui est le plus largement utilisé. Le Thym vulgaris (Thym vulgaire/ Thym commun) englobe 7 grandes variétés (chémotypes) de Thyms (pour certaines à usage médicinale) : Thymol, Linalol, Thujanol, Carvacrol, Géraniol, Alpha terpinéol et Paracymène.

- Le Thym à Géraniol est quant-à lui moins efficace pour l’immunité, mais plus adapté aux jeunes enfants et pour les problèmes de peau.
- Le Thym à Linalol, réputé chassé les parasites intestinaux, les infections génitales, les vaginites et les mycoses, c’est un tonique utérin.
- Le Thym à Paracymène, plus connu pour son action sur les douleurs ostéopathiques, l’arthrose, les rhumatismes, les névralgies diverses comme les névralgies dentaires.
- Le Thym Saturéoïde (à bornéol) (qui n’est pas du Thymus vulgaris), est particulièrement puissant pour les troubles immunitaires, c’est un antibactérien à très large spectre, d’ailleurs en aromathérapie le Thym Saturéoïde est considéré comme une huile essentielle majeure, et comme un puissant tonique général, ayant une action aphrodisiaque lié à sa tonicité, et très efficace pour tout ce qui concerne les troubles respiratoires.
- Le Thym à Thujanol, une autre variété médicinale majeure, en particulier pour tout ce qui concerne les problèmes immunitaires (antivirales, antibactériens, antifongiques…) mais aussi et surtout pour les problèmes hépatiques, liés donc au foie et à la vésicule biliaire
- Thym à Thymol, particulièrement remarquable dans toutes les maladies infectieuses, les troubles broncho-pulmonaires et ORL, les diarrhées infectieuses et les grosses fatigues, c’est également un puissant désinfectant aérien.
- Le Serpolet (qui n’est pas du Thym vulgaris) : parmi les autres variétés de Thym, il existe le Serpolet (Thymus serpyllum), particulièrement efficace pour les maux de gorge, la toux et comme neurotonique.

Thym : Composition

En phytothérapie, on utilise essentiellement les feuilles de Thym, qui sont séchées. Le Thym déshydraté possède un potentiel énergétique élevé, c’est une très grande source de vitamine K et de fer (plus de 500 fois les apports journaliers recommandés), du calcium, de la manganèse et du zinc (quantité moyenne). Concernant les vitamines présentent dans le Thym, on trouve des petites quantités de vitamines B1, B2, B3, B6, B9, vitamine C et vitamine E. Le Thym contient aussi du magnésium, cuivre, phosphore, du sélénium et des fibres. Chacune des différentes variétés de Thym possèdent leurs propres huiles essentielles (présentent dans les feuilles), et qui jouent un rôle essentiel dans les propriétés médicinales de la plante. La composition et la quantité (de 0,5 à 3%) des huiles essentielles varie considérablement d’une plante à une autre, selon la variété de Thym, les zones de culture, et les conditions climatiques. Parmi les autres composants, le Thym contient des flavonoïdes, dont les propriétés sont anti-inflammatoires, antispasmodiques, mais aussi antioxydantes, ainsi que des acides phénols qui sont également de grands antioxydants, des antiviraux et des anti-inflammatoires efficaces.

Thym : Dosage, posologie

Une posologie de base pourrait-être 3 tisanes de Thym par jour, en particulier en cas d’affaiblissement, et de toux chronique ou passagère (avec un peu de Miel et/ou de Citron). Traditionnellement, il est d’usage de faire des infusions et tisanes de Thym en hivers, en particulier lorsqu’on se sent fébrile, fatigué ou après un refroidissement, notamment en prenant un mélange de thé aux épices comportant du Thym avec du Citron, du Romarin, du Persil, plusieurs Clous de Girofle et/ou de la Cannelle. Cette association est extrêmement efficace contre la grippe et un bon nombre de maladies hivernales. En revanche en prévention, on lui préférera l’Echinacea, le Thym étant plutôt une plante à prendre ponctuellement lors d’un affaiblissement de l’organisme (asthénie) ou un début de grippe, angine, bronchite… En cas d’infections sévères, de graves problèmes immunitaires comme la coqueluche, la mononucléose ou une maladie tropicale, les huiles essentielles de Thym seront alors plus adaptées que les tisanes, on pourra alors lui associer l’Echinacea, le Ganoderma, la Propolis et des huiles essentielles de Cannelle, de Romarin, de Sarriette ou d’Origan.

Thym : Effets ultimes, bienfaits, vertus

Le Thym est dit antiseptique, antibiotique, anti-infectieux et antibactérien majeur, il permet donc de combattre un très large nombre de virus, de bactéries et de champignons. A ce titre, il se rapproche des épices comme l’Origan et de la Cannelle qui sont également des antiseptiques majeurs. Il est particulièrement efficace pour combattre la bronchite, et la toux chronique, et peut-être d’une grande aide contre la grippe, la bronchite et les maladies hivernales. C’est un exportant, et il aide pour tout ce qui concerne les inflammations des voies respiratoires, ainsi que des maladies plus sévères comme la coqueluche. Le Thym est également un des meilleurs alliés lors d’infections intestinales, gastro-entérites, diarrhées infectieuses, intoxications alimentaires et indigestions importantes. Le Thym est donc une plante majeure pour nettoyer et renforcer le système immunitaire de tout l’organisme. De plus, plusieurs variétés de Thym sont d’une grande aide en cas d’affaiblissement sévère de l’organisme (asthénie), il a longuement été utilisé dans le passé à cet effet. C’est également une plante médicinale intéressante pour drainer le foie, et soutenir toute la fonction hépatique. Enfin, le Thym peut-être utilisé avec succès pour tous les problèmes buccaux, comme des bains de bouche contre les gingivites (faiblesse ou saignement de la lèvre), les aphtes et pour nettoyer la gorge en profondeur.

Thym : Effets secondaires, contre-indications

Le Thym n’a pas de contre indication particulière, c’est une plante sécuritaire aux doses recommandées. Le Thym est plutôt adapté à un usage ponctuel de quelques jours. Cependant les huiles essentielles de Thym sont très puissantes et peuvent agresser les muqueuses sensibles, attention donc à ne pas utiliser une huile essentielle de Thym directement sur les muqueuses, car il y a un risque de brûlures, il faut bien mélanger l’huile essentielle de Thym à une huile végétale, et la diluer à 15%. Concernant, l’utilisation en usage interne des huiles essentielles de Thym, ne pas dépasser 5 gouttes par jour, sachant qu’à haute dose l’huile essentielle est toxique. Les huiles essentielles de Thym sont également déconseillées aux jeunes enfants, aux femmes allaitantes. Le Thym peut également s’avérer légèrement hypertensif et provoquer des palpitations cardiaques. Chez certaines personnes allergiques, la plante pourrait provoquer des irritations et des brûlures d’estomac.

Thym : Avis des experts

Le Thym est l’une des plantes les plus puissantes en phytothérapie pour soutenir le système immunitaire, mais il est trop souvent sous estimé. Il est devenu tellement commun qu’on en a oublié les très nombreuses vertus médicinales que cette plante possédait, sachant que le nombre de variétés est très large (plus de 300 espèces), et que les propriétés diffèrent parfois considérablement d’une variété de Thym à une autre. Les recherches actuelles et les différentes études sérieuses sur les plantes médicinales sont le plus souvent focalisées sur des plantes plus adaptogènes, anti-fatigues et aphrodisiaques comme le Ginseng, le Tribulus, la Maca, la baie de Goji ou encore la Rhodiola… On sait cependant aujourd’hui que le Thym a des vertus antioxydantes très marquées, comme c’est le cas d’autres épices comme la Cannelle, le Clous de Girofle, le Curcuma ou encore le Gingembre. La plante pourrait donc avoir un rôle majeur à jouer dans la lutte contre le cancer et les maladies auto-immunes, mais nous manquons d’informations à ce sujet. Le Thym est donc la plante protectrice de l’immunité par excellence, et il exerce un rôle majeur en cas d’intoxication alimentaire ou de problèmes intestinaux passagers. Son usage pour drainer le foie est aussi tout a fait intéressant.

Thym : Infos complémentaires

Il est intriguant de noter que le Thymus est un organe majeur du corps, et dont le rôle est d’amener à maturation les lymphocytes T, des cellules protectrices indispensables au système immunitaire. Cet organe joue également un rôle très important dans la protection contre les maladies auto-immunes (sclérose en plaque, lupus, diabète, maladie de Crohn, maladie coeliaque, intolérance au Gluten…), or le Thym vient du latin Thymus, cette plante médicinale a donc une racine linguistique évidente avec notre organe qu’est le Thymus.

Thym : Association avec d’autres plantes

Le Thym s’associe souvent au Romarin ou au Serpolet (autre variété de Thym aux propriétés très similaires mais plus efficace pour les otites et maux de gorge), mais aussi en tisane avec un peu de Miel et quelques gouttes de Propolis (toux, bronchites, infections chroniques, herpès…). En prévention des maladies hivernales, on préférera au Thym, l’Echinacea (très puissant antibiotique naturel, protection des maladies hivernales et urinaires…), mais aussi le très puissant Ganoderma (participe à la prévention des cancers, renforce très efficacement l’immunité), le Thym étant plus efficace lorsque les symptômes sont déjà apparents, en association avec d’autres épices comme l’Origan, le Clou de Girofle et/ou la Cannelle (grippe, maladies virales et bactériennes, maladies tropicales, diarrhée infectieuse, intoxication alimentaire…) mais encore avec l’Acérola (très riche en vitamine C), le Citron ou la Propolis (angine, maux de gorge, grippe).

Concernant l’immunité et la vitalité, son utilisation serait tout aussi intéressante avec le Curcuma et le Gingembre (participent à prévenir les cancers, protection de l’estomac, du côlon et des intestins, anti-inflammatoires puissants), ainsi qu’en association avec le fameux Ginseng (énergie, vitalité, libido), la Maca (aphrodisiaque, riche en vitamines et minéraux, grande énergie), la Rhodiola (stress, insomnie, manque de motivation) et le Tribulus (aphrodisiaque, augmente la testostérone, endurance, vitalité). Ainsi, le Thym s’associe bien avec un grand nombre d’épices et de plantes médicinales, cette association rend plus actives les substances présentes dans les autres plantes, ce qui permet un effet de synergie très intéressant pour renforcer et protéger l’organisme dans son ensemble.

______________________
Copyright © 2013 MR GINSENG.COM – Tous droits réservés.